12 janvier 2007

Jouer, c'est forcément gagner

Un soir de délire, j'ai rencontré un Jo. Très sympa mais bon pote. Curieuse et joueuse de nature, s'ensuivit un échange de courriels enjoués et intéressants, qui ont malgré tout assez vite pris une tournure érotique. L'homme se prétendait être un libertin. Intelligent, raffiné, délicat, il a pris le temps de me présenter son monde, l'essence de ce qui, selon lui, se trouvait de l'autre côté du miroir. De quoi éveiller mes sens en plus de ma curiosité. Au fil des mots, je sentais au plus profond de moi que je voulais expérimenter cette nouvelle forme d'amour. Alors que cet homme et moi ne nous étions jamais touchés, je brûlais littéralement de désir. La puissance des mots est incomparable.
Quelques semaines plus tard, celui qui était devenu un ami hors-normes m'emmena dans un club libertin du nord du pays. J'avais un peu peur de tomber dans un bouge fréquenté par des gros dégueulasses. Rien de tout ça. Ca a été une des expériences les plus éblouissantes de ma vie.

Posté par Lulabou à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Jouer, c'est forcément gagner

Nouveau commentaire